PEROU: le retour- de CUZCO à CUZCO via l’Amazonie du 26 août au 8 septembre 2017

Nous revoici à Cusco (qui s’écrit indifféremment avec un s ou un z), et nous retrouvons l’Iveco en parfait état au camping Quinta lala. Nous avons décidé d’attendre l’arrivée de Guillaume, un de nos fils, et Aurélie pour visiter les monuments de la ville et nous diriger ensuite sur la route de Nazca au nord.

Le trajet est long et les éternels virages nous amènent tantôt en altitude, tantôt en fond de vallées où nous retrouvons la chaleur et de jolis arbres en fleurs. DSCN1690

DSCN2996

Nous apprécions ici aussi les points de vue et la qualité de l’asphalte. Rien à voir avec la Bolivie, sauf lors des fameux  » bloqueo « , ces coupures de route qui durent plusieurs heures, soit pour cause de travaux, (ils ne font pas de circulation alternée), soit pour cause de grèves (comme celles des instituteurs non payés depuis des mois).DSCN1710

L’altitude et les pentes très fortes ont raison de notre liquide de freins prévu pour le niveau de la mer (vendéen). Il se met à bouillir et c’est bien sûr en descendant que Bruno constate que sa pédale de freins s’enfonce jusqu’au plancher. Gloup !! Vite il doit pomper pour ralentir et par chance, nous arrivons à Abancay, ville pentue, en parpaings, et aux rue défoncées.DSCN1723.jpg

Un petit mécano nous change, dans la rue, le liquide au profit d’un spécial  » extrême température « . Et par la même occasion , nous faisons mettre une grosse rustine dans un pneu arrière à plat que nous n’avions pas détecté.DSCN1720.jpg

De jolis porte-bonheurs,  attirent notre attention.

Un peu refroidis par cette aventure, et redoutant une suite de virages aussi importants jusqu’à Nazca, nous décidons de nous y rendre plus tard, et faisons demi-tour vers Cusco.

D’autres choses un peu insolites attirent notre regard…un resto, un virage, et…

DSCN1725.jpg

Sur cette route du retour, nous découvrons par hasard un site d’observation de condors, un peu avant Limatambo.DSCN1828.jpg

La piste est étroite, avec des à pic non protégés..et il faut s’y reprendre à plusieurs reprises pour monter certaines côtes…

…..mais quelle vue !DSCN1742

Nous parvenons à environ 4000m d’altitude au village de  » la Chonta  » qui se découvre soudainement après un virage.

Nous nous garons face au volcan Salcantay (6271m) : la vue est magnifique.DSCN1755

DSCN1780.jpg

C’est l’adorable Giovana, petite guide de 20 ans qui nous emmène faire le sentier de 3km5, conduisant aux trois miradors construits par son père pour y admirer les condors.

P1070695

En chemin, elle nous montre toutes sortes de plantes curatives, me (MA) fait goûter des baies, et même un bulbe…d’orchidée, qu’elle ira chercher à plat ventre au-dessus du vide.

DSCN1773

Le lieu est idyllique, mais la plupart des fameux condors volent plus bas dans la gorge étroite, au grand désarroi de Giovana.

 

DSCN1771

 

Elle nous montre le rio où elle aimerait aller se baigner, mais elle croit qu’il y a des sirènes qui pourraient l’emporter. Nous restons dubitatifs !…sans pouvoir ébranler sa conviction.DSCN1772

Invités à dîner chaleureusement par sa mère Victoria, qui ne parle que Quechua, c’est le choc pour nous. Ils vivent dans deux pièces en terre au sein d’une petite ferme. Pas de fenêtre dans la pièce qui sert de cuisine, et c’est sombre. Four en terre traditionnel, et les seules choses  » modernes  » sont un réchaud à gaz, un petit poste de radio (qui diffuse de la musique locale), un placard et le cartable  » Barbie  » de la petite soeur.P1070750

La surprise, ce sont les  » cuy « , c’est à dire, la dizaine de cochons d’inde qui sont élevés dans la cuisine pour y être mangés, et défilent entre nos pieds, à la recherche de la moindre nourriture qui traîne par terre. Même la gamelle du chat ne leur échappe pas.. » couille couille « …(prononciation réelle). Giovana éclate de rire en nous disant  » c’est notre aspirateur ! « .

Quant au repas cuit dans deux grosses marmites, c’est tout simplement du riz, des pommes de terre aux lentilles, et de gros grains de maïs, le  » choclo  » que les cuyes adorent.

Puis Giovana nous fait entrer dans la chambre à coucher commune où trône un petit poste de TV bien neigeux des années 80. C’est si sombre qu’on aperçoit à peine les 3 grands lits enfouis sous de monticules de vêtements et de couvertures. INCROYABLE !, mais là, pas de photo…car son père est au lit..dort-il ?

Voici la maison :DSCN1792

Finalement, nous dormirons dans notre camping-car sur le terrain de foot ( qui ne sert qu’une fois l’an), entourés de chevaux et de moutons, face aux grands sommets et DEVANT les buts.DSCN1786

Le passage dans ce lieu magique et la gentillesse de cette famille resteront à jamais gravés dans nos mémoires. Nous souhaitons réussite à Giovana et au sien pour développer un tourisme équitable dans ce merveilleux site.P1070749

DSCN1779

De retour à Cusco, il nous reste une semaine avant l’arrivée de Guillaume et Aurélie. Alors nous décidons de nous rendre en Amazonie, à Puerto Maldonado.

La route 30C qui mène au Brésil est à la fois de bonne qualité et vraiment pentue.

DSCN1891.jpg

Les cols frôlent les 5000m non loin du massif de l’Ausangate (6384m). Les paysages y sont grandioses, nous faisant passer d’un coup de la très haute montagne à la plaine amazonienne.

La descente sur la forêt vierge n’en finit pas, mais de jolies orchidées poussent à même les rochers de bord de route.

Bien sûr nous n’échappons pas au  » bloqueo  » des instituteurs qui nous retarde.

Et c’est de nuit que nous arrivons à Puerto Maldonado. Garés, seuls, dans le camping         » Villa Hermosa « ….DSCN1946  09-04camping villa hermosa.jpg

…de Blanca et Manuel, un authentique Indien d’Amazonie,DSCN2062.jpg nous passons trois jours à sillonner les Rios Madre de Dios et Tambopata à la découverte de la faune locale. Une toute petite agence nous délègue son jeune guide, Fernando qui nous emmène voir des perroquets verts à tête jaune, pêcher les piranhas, marcher en forêt et chasser les caïmans et les capibaras la nuit.

Sa collègue Jaquelina nous conduit le lendemain sur l’île des singes et dans la canopée.

P1080141

 

Enfin le jour suivant nous nous rendons avec d’autres français sur le lac Sandoval, et le longeant à la rame, nous surprenons des singes jaunes, des  » patos serpiente « , sortes de cormorans à long cou qui nagent comme des serpents, des ibis verts,  des  » cérérés  » très colorés, et le top, une famille de loutres géantes dévorant de gros poissons.

P1080246

P1080297

P1080299

P1080391

Un grand plus sera d’aller chasser la tarentule la nuit avec Fernando, rien que nous 3, et …même pas peur ! On a bien cherché aussi les serpents au sol et dans les arbres, mais en vain.

P1080202

Nos hôtes sont des gens adorables, et on passe une soirée à écouter Manuel nous parler des croyances des Indiens…visiblement les sirènes existent bel et bien…et il nous plaint d’émettre quelques doutes. Et en fait…

D’ailleurs, comme nous l’a dit Fernando, il n’est également pas question de se moquer de l’immense arbre sacré de la forêt qui peut faire 60m de haut, sinon…des bruits dans les grosses racines…et…chut !…les esprits pourraient nous perdre dans la forêt.P1080223

Aucun moustique ne sera venu rompre l’harmonie de ces quelques jours sur cet affluent de l’Amazone surplombé par le  » Golden Gate  » de 723m, plus long pont du Pérou.DSCN1983  pont 723m puerto maldonado.jpg

Faisant nos adieux à Puerto Maldonado et à sa chaleur moite, nous repartons vers Cusco.

Nous traversons au nord de cette ville la lamentable et dangereuse zone des chercheurs d’or (drogue, séquestration, prostitution…et dépotoirs).DSCN2083.jpg

Par contre nous quittons avec une pointe de regret ce Rio Madre de Dios où fut tourné en 1972, l’incroyable film « Aguirre,  la colère de Dieu  » et où se trouve encore échouée l’épave du  » Fitzcaraldo « .

Nous revoici à Cusco

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s