Hémisphère nord de l’Equateur du 26 décembre au 1er janvier 2018

Un Noël bien tranquille que ce Noël 2017, mais avec des petits cadeaux que Caroline et Yoann nous avaient remis en août  » à n’ouvrir que la nuit du 24 au 25 Décembre « .

Que de bonheur et d’attentions délicates !

En ville, la vie continue comme chaque jour.

Le temps ici nous surprend. Si on aperçoit le soleil en journée, chaque soir et/ou nuit, il pleut, parfois fort. Nous nous installons au fond du lac Yahuarcocha, dans un agréable camping tenu par des Allemands tout près d’Ibarra.DSCN9056

Nous y retrouvons avec plaisir le camping-car  » pattes de chien » (Birgit et Franjo) et Yaron, le joli labrador marron, que nous avions rencontrés au Pérou.DSCN9072

Il y a du wifi, c’est l’occasion de poursuivre notre blog. Mais point trop n’en faut.

Après quoi nous filons à l’ouest pour parcourir en partie le sentier le long du lac de cratère de Cuicocha bordé de fleurs très colorées et dominé par le volcan Cayambe un peu trop dans les nuages, qui se dévoile peu à peu.DSCN8978 (2)

DSCN8999

Puis, descendant longtemps à travers une forêt de nuages,

nous faisons halte à côté des thermes de Nanguivi, tout au fond de la vallée de l’Intag, après Apuelo.

A cette époque, il y a foule la journée, et nous renonçons aux eaux chaudes des piscines un peu …troubles.

Mais nous sommes très au calme, garés dans le petit camping d’à côté dont le propriétaire est charmant.

DSCN9012

Nous repartons vers Ibarra où les jeunes péruqués et déguisés en femmes à grosse poitrine, nous stoppent dans chaque village pour récolter trois sous – tradition de fin d’année -.

Devant chaque maison et sur le capot des voitures, sont assis des bonhommes de chiffons. C’est la fête et ces marionnettes seront brûlées dans les rues, le 31, sous les feux d’artifices.DSCN9034

DSCN9042.jpg

De retour au camping allemand  » Sommerwind  » d’Ibarra, nous fêtons joyeusement le 31 Décembre avec Francis et Isabelle,DSCN9075.jpg

un couple de jeunes hollandais et quelques couples d’Allemands autour d’un barbecue… sous la pluie !WP_20180101_003

DSCN9069

Le lendemain, nous reprenons la route ( sous la pluie ), vers la Colombie toute proche.

Le cimetière de Tulcan, ville frontière, recèle un trésor artistique : environ 200 topiaires très originaux, classés monument historique. Equatoriens et Colombiens s’y pressent, qui pour aller sur la tombe familiale, qui pour admirer simplement ce jardin unique.

 

Nous passons les douanes, le 1er Janvier 2018 à 18h30 après 2h30 de queue…seulement !

DSCN9133 (2).jpg

 

BONNE ANNEE 2018

DSCN9627.jpg

 

L’Equateur est un petit pays moderne,coloré, aux multiples facettes, mais qui a su préserver ses traditions, surtout dans les montagnes.

Nos coups de coeur restent la ville de Cuenca axée sur le bien vivre et la culture, les majestueux volcans Cotopaxi et Chimborazo, le rio Napo qu’on souhaiterait descendre jusqu’à l’Amazone… mais le clou du spectacle restera à jamais la faune des îles Galapagos perdues dans le Pacifique à 1240 km du port de Guayaquil.

Les rencontres chaleureuses restent à jamais dans nos coeurs et nous gardons de belles images des plantations de cacao, de café, de bananiers et de cocotiers.

Seul inconvénient, le sol si instable et le risque quotidien des tremblements de terre et des éruptions volcaniques.

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s